Le Gouvernement du Yukon achète deux squelettes fossilisés de camélidés

« Le Yukon a une longue et riche histoire avec les fossiles de chameau, on ne le sait pas assez! », déclare Grant Zazula, paléontologue au gouvernement du Yukon.

Dans le Nord, depuis des décennies, les paléontologues et les mineurs du Klondike en trouvent en effet dans le pergélisol, mais à de rares occasions.

La découverte d’os de chameau de l’époque glaciaire au Yukon a donné lieu à la reconstruction de l’arbre phylogénétique du chameau.

« Ils sont très rares. Je crois qu’en Alaska et au Yukon, on a trouvé seulement 50 os, alors qu’on a découvert des dizaines de milliers d’os de mammouths laineux, de bisons et de chevaux de l’époque glaciaire », précise M. Zazula.

Le chameau occidental, un camélidé de l’époque glaciaire

Cette espèce aurait migré vers le Yukon et l’Alaska il y a environ 100 000 ans. (Soumis par le gouvernement du Yukon)

Afin d’aider Grant Zazula et son équipe à identifier les os ou les fossiles nouvellement découverts, le ministère du Tourisme et de la Culture achètera de nouveaux squelettes (pas des vrais, mais des répliques d’un authentique squelette complet trouvé en Californie).

« Il nous faut d’autres squelettes, car lorsqu’on trouve des os, cela nous aide à faire des correspondances ».

« Nous avons une collection d’os d’orignal, de bison et de saïga, mais pas de bon comparatif de chameau pouvant nous aider à reconstituer un véritable squelette de chameau des temps anciens ».

Une histoire aussi bizarre que fascinante

Selon la datation par le radiocarbone, les chameaux, autrefois très répandus en Amérique du Nord, n’ont migré vers l’Alaska et le Yukon que pendant une courte période il y a environ 100 000 ans, lorsque les températures étaient plus chaudes que la normale de l’époque. Seulement un petit nombre de chameaux ont fait le voyage vers le Nord.

Grant Zazula
Le paléontologue du Yukon effectue la datation par le radiocarbone sur tous les os de chameau trouvés au Yukon et en Alaska pour « commencer à savoir précisément quand les chameaux ont vécu ici, pendant combien de temps et pourquoi ils ont disparu. » (Philippe Morin/CBC).

« Pour l’heure, trouver d’anciens fossiles de chameaux est ma priorité absolue, souligne Grant Zazula, qui passe tous ses étés à faire des fouilles dans la région du Klondike. Lorsque nous en trouvons, nous sommes vraiment très contents, comme si c’était Noël! »

Le gouvernement achètera deux squelettes : un qui sera utilisé à des fins de recherches paléontologiques et l’autre qui sera exposé quelque part dans le territoire.

Selon Grant Zazula, beaucoup de gens sont surpris d’apprendre que des chameaux vivaient jadis au Yukon. Justement, il espère bien continuer longtemps de « tomber sur un os » pour faire connaître cette histoire aussi bizarre que fascinante

« Et la meilleure façon de le faire, c’est d’exposer un squelette quelque part. »

Partager